consolider

consolider

consolider [ kɔ̃sɔlide ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1314 « cicatriser »; XIVe « unir, joindre »; lat. consolidare, de solidus solide
1(fin XVe) Rendre plus solide, plus stable. affermir, étayer, fortifier, raffermir, soutenir, stabiliser. Consolider un mur; une couture, une attache. renforcer. Consolider un os, une dent.
(Abstrait) Rendre solide, durable. cimenter, confirmer, enraciner, implanter. Consolider une alliance. V. Hugo « assoit, consolide ainsi cette formidable popularité où il mourut » (Thibaudet). Pronom. Le régime s'est consolidé.
2(1789; de consolidé) Rendre consolidé.
Fin. Consolider une dette, une rente : réaménager ses échéances sur un plus long terme.
Comptab. Consolider les comptes, le bilan d'un groupe industriel.
⊗ CONTR. Affaiblir, démolir, ébranler, miner, saper.

consolider verbe transitif (latin consolidare, de solidus, solide) Donner plus de solidité à quelque chose par un étai : Consolider un mur. Rendre quelque chose durable, plus résistant, l'affermir : Son succès électoral a consolidé la majorité. Soumettre une comptabilité à la consolidation. Réunir sur une même personne des droits jusque-là séparés. Effectuer la consolidation d'une dette. ● consolider (synonymes) verbe transitif (latin consolidare, de solidus, solide) Donner plus de solidité à quelque chose par un étai
Synonymes :
- étayer
Rendre quelque chose durable, plus résistant, l'affermir
Synonymes :

consolider
v.
d1./d v. tr. Affermir, rendre plus solide. Consolider un édifice.
Par ext. CHIR Consolider une fracture.
|| Fig. Consolider sa puissance.
|| FIN Convertir (une dette à court terme) en une dette à long terme.
|| Réunir en un seul (plusieurs bilans).
d2./d v. Pron. S'affermir, devenir plus solide.
Fig. Son pouvoir politique sur le pays se consolide.

⇒CONSOLIDER, verbe trans.
A.— Rendre plus ferme, plus stable, donner plus de solidité
1. à un assemblage, une construction, un ouvrage, par une intervention humaine :
1. ... ils agrandissaient le lit de larges bassins creusés dans la terre et destinés à former des étangs, ils rassuraient les talus des chaussées et consolidaient les arches des ponts qui traversent les rivières factices; enfin chacun faisait de son mieux pour bien recevoir le fleuve.
DU CAMP, Le Nil, 1854, p. 302.
SYNT. Consolider un bâtiment, une chaise, une charpente, une digue, un édifice, un mur, une table.
2. à un corps, par un phénomène naturel. Ces gelées, qui, dans une seule nuit, arrêtent et consolident nos rivières (CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 2, 1801, p. 362).
2. ... la différence essentielle de ces deux éléments, c'est que l'eau dissout la plupart des corps solides, tandis que l'air, non seulement les consolide en les desséchant, mais donne de la solidité aux fluides.
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 135.
B.— Au fig.
1. Dans le domaine des sentiments. Consolider une amitié, un amour, une liaison, un mariage, le moral.
2. Dans le domaine de la pol. Consolider une alliance, un empire, une fortune, un gouvernement, une monarchie, une position, une puissance, un traité.
3. FIN. Consolider la dette flottante, la dette publique, un emprunt, une rente, (cf. consolidation B 3). Synon. convertir.
Emploi pronom. (correspondant aux sens A et B). Devenir plus stable, plus solide. Quant à ma jambe, elle se consolide néanmoins (FLAUBERT, Correspondance, 1879, p. 214). Est-il à présumer que ce régime puisse se consolider et s'affermir sur des bases durables (SÉNAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, p. 1696).
C.— Réunir.
1. MÉD., p. méton. [Le suj. désigne une pers.] Rapprocher les bords d'une plaie ou les os, pour favoriser la cicatrisation ou la soudure. Elles [les personnes âgées] mettent plus de temps à consolider une fracture ou à cicatriser une plaie (J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 117).
2. DR. Réunir sur la même tête l'usufruit et la propriété (cf. consolidation C 2).
Rem. 1. Les dict. attestent l'adj. consolidable « qui peut être consolidé ». 2. La plupart des dict. du XIXe s. atteste le subst. masc. au plur. les consolidants (auj. inus.). ,,Substances médicamenteuses ou topiques auxquels on attribuait la vertu de consolider les parties affectées de solution de continuité`` (LITTRÉ).
Prononc. et Orth. :[], (je) consolide []. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. a) XIIIe s. méd. consolder « cicatriser (une plaie) » (Livre des simples médecines, éd. P. Dorveaux, § 113), forme isolée; 1314 consolider (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, 1581 ds T.-L.); b) XVIe s. consolider l'usufruit avec la propriété (Coustumier général, t. 1, p. 501 ds LITTRÉ, s.v. consolidation), attest. isolée; 1690 (FUR.); 2. a) fin XVe s. [ms.] fig. « rendre plus solide, plus stable » (Livre du roi Rambaux, ms. Arsenal 3150 ds GDF. Compl.); 1548 au propre (N. DU FAIL, Baliverneries ds Œuvres facétieuses, éd. J. Assézat, 1874, t. 1, p. 182); b) fin. (Angleterre) 1768 annuités consolidées (BONN.); d'où [1797 selon FEW t. 2, p. 1077a; cf. l'indication de DG et de BONN.] 1829 consolidés subst. masc. plur. (BOISTE); c) 1789 fin. consolider une dette (Archives parlementaires, 1re série, t. 1, p. 715, col. 1, Cahier de doléances d'Alençon ds BRUNOT t. 9, p. 1072, note 6). Empr. au lat. consolidare proprement « rendre solide » : sens 2 a au propre en lat. impérial, au fig. en lat. chrét., 1 b en b. lat. jur.; 1 a est indirectement attesté par son dér. consolidatio, v. consolidation; consolder est formé d'apr. l'a. fr. solder, forme de souder; 2 b est empr. à l'angl. consolidated annuities 1753 ds NED (de même consolidated debt, 1785, d'où est issu le fr. consolider une dette), part. passé de [to] consolidate, fin. « consolider (une dette) ». Fréq. abs. littér. :326. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 408, b) 468; XXe s. : a) 459, b) 510. Bbg. BARB. Loan-Words 1921, p. 255.

consolider [kɔ̃sɔlide] v. tr.
ÉTYM. 1314, « cicatriser »; XIVe, « unir, joindre »; lat. consolidare, de con- (cum), et solidus. → Solide.
1 (Fin XVe). Rendre plus solide, plus stable. Affermir, assurer, enforcir, étayer, fortifier, raffermir, renforcer, soutenir, stabiliser. || Consolider un édifice, une charpente… || Consolider un mur à l'aide de contreforts, d'arcs-boutants, d'un contre-mur, d'un revêtement. || Consolider une roue… Arrêter, assujettir, attacher, bloquer, immobiliser.
0.1 Suzanne se retourna vers Joseph qui avait fini de réparer le petit pont de bois. Maintenant il consolidait les piliers avec des pierres qu'il allait chercher sur la piste.
M. Duras, Un barrage contre le Pacifique, p. 103.
Par extension :
1 (…) un crapaud de cinq ans, éclopé, qui consolidait de béquilles son rachitisme précoce (…)
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, IIe tableau, III, p. 78.
Méd. Effectuer la consolidation de. || Consolider une fracture.
(Abstrait). Rendre solide, durable. Ancrer, asseoir, cimenter, confirmer, enraciner, implanter; fixer. || Consolider une alliance, un traité, la paix. || Consolider sa puissance, sa situation, sa fortune. || Le régime ne s'est pas consolidé.
2 Ce pays (l'Espagne) avait treize millions d'habitants avant que le despotisme y fût consolidé.
B. Constant, le Journal intime, p. 162.
3 (…) il (V. Hugo) assoit, il consolide ainsi cette formidable popularité où il mourut.
A. Thibaudet, Gustave Flaubert, p. 71.
4 (…) l'État ne se défera pas des armes acquises par lui à la faveur de ces circonstances exceptionnelles. Il les conservera, cherchera à les consolider (…)
André Siegfried, l'Âme des peuples, I, II, p. 11.
(XVIe). Dr. || Consolider l'usufruit, en effectuer la consolidation.
2 (1789). Rendre consolidé. || Consolider une rente, un emprunt. || Consolider la dette flottante ( Consolidation).
——————
consolidé, ée p. p. adj.
|| Charpente consolidée.Fig. Figé, fixé.
5 (…) une expression risible du visage sera celle qui nous fera penser à quelque chose de raidi, de figé, pour ainsi dire, dans la mobilité ordinaire de la physionomie. Un tic consolidé, une grimace fixée (…)
Bergson, le Rire, I, p. 18.
Spécialt. (Fin.) Consolidé, adj.
CONTR. Abattre, affaiblir, annihiler, annuler, briser, démolir, ébranler, miner, remuer, saper. — Séparer (droit).
DÉR. Consolidable, consolidant ou consolidatif, consolidation, consolidement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • consolider — CONSOLIDER. verbe act. Rendre ferme, rendre solide. Il ne se dit guère au propre que Des plaies. Cette plaie est rejointe, mais on n a pu encore la consolider. f♛/b] On dit figurément, Consolider une union, consolider un traité, pour dire,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • consolider — Consolider. v. a. Rendre ferme, rendre solide. Il ne se dit guere que des playes. Cette playe est rejointe, mais elle n est pas consolidée. On dit, en termes de pratique, Consolider l usufruit à la proprieté, pour dire, Reünir l usufruit à la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • consolider — une playe …   Thresor de la langue françoyse

  • CONSOLIDER — v. a. Rendre ferme, rendre solide. Consolider un édifice. Consolider une charpente.   Il se dit, en Médecine, Des plaies, des fractures, etc. ; et alors il s emploie souvent avec le pronom personnel. Cette plaie n a pu encore se consolider. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONSOLIDER — v. tr. Rendre solide. Consolider un édifice. Consolider une charpente. Fig., Consolider une alliance, un traité. Il voulut consolider sa puissance. CONSOLIDER signifie également Assigner un fonds pour assurer le paiement d’une dette publique. Le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • consolider — (kon so li dé) v. a. 1°   Rendre solide. Consolider un mur, une charpente.    Fig. fortifier, affermir. Consolider une alliance. 2°   Terme de médecine. Rendre solide une partie qui a été affectée de solution de continuité. La fracture est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • consolider — vt. ranforsî <renforcer> (Albanais.001) ; rassolidâ (Saxel), konsolidâ (001, Villards Thônes). A1) consolider avec une penture, un barreau, une barre de bois ou de fer : éparâ (Albertville, Leschaux). E. : Étayer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • affermir — [ afɛrmir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1372; de 1. a et 1. ferme 1 ♦ Rare Rendre ferme, plus stable, plus solide. Affermir ses positions. ⇒ consolider. « Il affermit sa casquette » (Duhamel). Pronom. « Le mouvement du cavalier qui s affermit en …   Encyclopédie Universelle

  • cimenter — [ simɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; de ciment 1 ♦ Lier avec du ciment; enduire de ciment. Cimenter des briques. Cimenter un bassin, une piscine, une cave. P. p. adj. Sol cimenté. 2 ♦ (XVIe) Fig. Rendre plus ferme, plus solide. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • consolidation — [ kɔ̃sɔlidasjɔ̃ ] n. f. • 1314 « cicatrisation »; de consolider 1 ♦ (1694) Action de consolider, de rendre plus solide. ⇒ affermissement, renfort, réparation, stabilisation. Consolidation d un mur, d un ciel de mine. ♢ (1754) Méd. Rapprochement… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”